French Vs. American make-up

On ne peut nier que les femmes françaises et américaines sont différentes en matière de beauté. Qu’est-ce qui distingue notre approche culturelle de la beauté de celle de nos amis à l’étranger ? Dans cet article, je vais tenter d’identifier les différences entre la mise en beauté d’une française et d’une américaine.

De manière générale, une femme française n’est pas « tape-à-l’oeil » et se maquille très peu. Une française va plutôt privilégier les soins de la peau et se maquiller très légèrement pour unifier le teint et lui donner un éclat naturel. Elle utilise de nombreux produits pour les soins du visage : lotion nettoyante, masque purifiant, crème hydratante, soin anti-âge, etc. Son but est simplement d’avoir un teint naturel et glowy. Le maquillage doit donc être subtil. La relation avec le maquillage est tout à fait différente en Amérique. Les américaines ont tendance à se faire une mise en beauté beaucoup plus sophistiquée dès l’adolescence.

Préparer le teint

On commence par préparer le teint. Les américaines aiment utiliser les bases pour le teint pour ne pas briller mais surtout pour minimiser l’apparence des pores. Leur objectif final est d’avoir un teint parfait avec zéro défaut. Alors que les françaises vont plutôt se tourner vers des bases hydratantes ou des bases illuminatrice pour donner un coup d’éclat au teint.

fond de teint

Concernant le fond de teint, les américaines préfèrent les fonds de teint très couvrant pour unifier le teint et camoufler toutes les imperfections.  Alors que les françaises vont préférer les BB crèmes ou les fonds de teint fluides, même si on voit quelques imperfections.

Au niveau de l’anti-cernes, les américaines ont tendance à en appliquer une masse. Elles en applique de manière « exagéré » en formant un grand triangle sous l’œil. Puis, elles vont tapoter avec un beauty blender pour garder la couvrance du produit. Le baking est l’une des particularités du maquillage à l’américaine. A l’aide d’un pinceau humidifié (à l’eau ou au fixateur de maquillage), on presse doucement une couche épaisse de poudre translucide sur les zones recouvertes par l’anti-cernes. Le but est de fixer grossièrement la matière. Une fois cette étape terminée, on laisse poser pendant dix bonnes minutes avant de brosser délicatement la poudre pour enlever l’excédent avec un pinceau sec. Les françaises quant à elles vont appliquer l’anti-cernes de façon naturelle, par petites touches, en étirant la matière.

Structurer les sourcils

En France, j’ai l’impression que le maquillage des sourcils n’est pas très commun. Une femme française va simplement épiler le sourcil pour lui donner une jolie forme et éventuellement « remplir » les trous avec un crayon mais de façon naturelle. Alors que pour une américaine, le maquillage des sourcils c’est tout un art ! Dans un premier temps, elle va redessiner le sourcils et combler les trous avec un crayon ou un gel crème. Puis, elle va utiliser un correcteur en faisant tout le contour du sourcil pour créer du contraste.

Contouring : pour sculpter le visage vs. réchauffer le teint

Les américaines adorent le contouring pour bien sculpter le visage. Elles appliquent du bronzer au niveau du creux de la joue, sur le sommet du front, du menton et sur les côtés du nez. Les françaises vont plutôt faire du contouring pour réchauffer le teint mais seulement au niveau des pommettes. En fait, elles vont appliquer une poudre bronzante un peu comme un blush.

contouring

L’application du blush

Concernant le blush, j’ai l’impression qu’il n’y a pas vraiment de différence entre les françaises et les américaines. Les françaises vont en appliquer légèrement sur les pommettes pour rafraîchir le teint. Les américaines ont tendance à creuser les joues en l’appliquant juste au-dessus du bronzer.

Illuminer le teint

Les américaines adorent l’highlither, c’est peut-être le produit phare de leur maquillage. Il y a d’ailleurs la tendance du strobing qui est très répendue en Amérique (Vous pouvez (re)lire cet article pour en savoir plus). Elles en applique en haut des pommettes jusqu’aux tempes, sur l’arête du nez et au bout du nez, au-dessus des sourcils et sur l’arc de cupidon. Les françaises n’appliquent pas vraiment d’highlither.

Le maquillage des yeux

Les américaines vont commencer par appliquer une base à paupière. Elles n’hésitent pas à appliquer du fards à paupière et de s’amuser avec les couleurs en faisant de jolis dégradés. Elles vont ensuite tracer un trait d’eye-liner avec une belle pointe. En plus d’appliquer du mascara, les américaines ont tendance à appliquer des faux-cils. Généralement, les françaises ne maquille pas souvent les yeux avec du fards à paupière ou alors avec des tons nude. Elles tracent parfois un trait d’eye-liner assez fin et en restant au ras de cils. Elles vont aussi appliquer du mascara pour allonger les cils et donner du volume.

Le maquillage des lèvres

Les américaines aiment beaucoup s’éclater avec les couleurs  et varier. Avant d’appliquer le rouge à lèvres, elles commencent par tracer le contour des lèvres en dépassant légèrement pour avoir des lèvres plus volumineuses. Les françaises ne vont pas forcément prendre le temps de dessiner le contour des lèvres. Elles appliquent directement le rouge à lèvres. Au niveau des couleurs, j’ai l’impression qu’elles préfèrent rester sur des teintes classiques comme le rouge ou des teintes nude.

Voilà ! Bien sûr, les différences présentées dans cet article sont assez subjectives. Peut-être que vous ne serez pas d’accord avec tout. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir les différences.

american-vs-french-makeup-blog-beauté

Votre maquillage de tous les jours est-il plutôt « à la française » ou « à l’américaine » ? Avez-vous relevé d’autres différences ?

Publicités